Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Alternative Libertaire 24

27 mai 2014: Rassemblement contre l'arrêté anti-mendicité du maire de Périgueux

27 Mai 2014 , Rédigé par AL 24 Publié dans #Communiqué

Les Libertaires et Anarchistes de Dordogne ne pouvaient pas ne pas être là aujourd'hui.

La politique menée depuis avril à Périgueux, avec la mise en place annoncée des caméras de vidéosurveillance en ville et l'arrêté anti-pauvres émane clairement d'une politique antisociale et très à droite de la part d'Antoine Audi. Son ralliement à la manif pour tous n'en est qu'une preuve supplémentaire.

Nous nous opposerons toujours de toutes nos forces à ce genre de politique, qui stigmatise les plus fragiles et les plus pauvres pour les transformer en bouc émissaire de la faillite du système capitaliste.

Monsieur Audi, la crise, c'est vous et vos ami.e.s qui en êtes responsables,pas les pauvres !

Monsieur Audi, la dette, c'est vous et vos ami.e.s qui en êtes responsables, pas les pauvres !

Jouer avec le feu en opposant les gens les uns aux autres pour satisfaire les intérêts des entreprises capitalistes, vouloir chasser les pauvres du centre-ville, ce n'est pas lutter contre la misère, c'est juste flirter avec des idées d'un autre temps, celles du Front National. Cette politique est donc la marque de fabrique du nouveau maire de Périgueux. Nous voilà prévenus !

Les Libertaires et Anarchistes de Dordogne ne pouvaient pas ne pas êtrelà aujourd'hui.

Et pourtant, nous ne voulons pas être la caution révolutionnaire d'un parti actuellement au pouvoir qui a choisi la voie de la révolte à la carte, montant au créneau lorsque le maire de Périgueux chasse les SDF de la ville, mais restant complice dans le même temps des charters de « Rroms » ou de travailleurs pauvres étrangers de Manuel Valls ou Bernard Cazeneuve.

La politique menée par le Parti Socialiste, en tant qu'institution politique, depuis 30 ans est clairement scélérate et sécuritaire.Des lois Chevènement à celles de Valls, de la dissolution de 1986 aux expulsions d'étrangers sans-papiers, le Parti Socialiste a participé lui aussi à la banalisation des idées du Front National.

Ne nous y trompons pas : sa présence ici, aujourd'hui, est purement une volonté de se refaire une virginité municipale et électoraliste.

Les Libertaires de Dordogne seront toujours opposés à ce genre de pratiques contre tou.te.s les exclu.e.s, d'où qu'illes viennent. A quelques jours de l'anniversaire de la mort de notre camarade Clément Méric, nous réaffirmons que la solidarité avec les plus pauvres,tout comme le féminisme ou l'antiracisme, ne sont pas de simples postures de principe, mais une conscience au cœur, et au quotidien.

le 27 mai 2014,

Les Libertaires et Anarchistes de Dordogne

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article